Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Histoire


Méconnaissance de Sparte

Sparte... Cette grande cité de la Grèce antique, rivale éternelle d'Athènes, est méconnue.


Tout d'abord et effectivement Sparte, ou Lacédémone pour les plus puristes d'entre vous, est bien une cité militaire, de par son mode de vie et de son éducation. Sparte est la seule cité connue de nos jours à avoir commencé la formation militaire des enfants à 6 ans et à faire finir son service militaire vers les 70 ans.
Toutefois, il convient d'apporter des précisions sur le mode de vie des spartiates, image qui a été écornée par le cinéma.

Tout d'abord Sparte, bien que cité guerrière, a sa propre population homosexuelle comme dans d'autre cités grecques. Cependant plusieurs théories s’affrontent : certains théoriciens antiques affirment que l’homosexualité était admise, d’autre énoncent qu’elle était interdite, et d’autres encore énoncent qu’était seulement tolérée. Nous sommes bien loin de l’image du grand guerrier viril, représentant la masculinité et se moquant du goût pour les jeunes garçons des autres Grecs.


Deuxième point à éclaircir, c’est la place des femmes dans la société lacédémonienne. Bien sûr qu’elles sont plus libres que les femmes athéniennes, mais celles-ci n’avaient le droit de sortir de chez elles que pour les fêtes religieuses ; les femmes spartiates, elles, sont les gardiennes de la terre lacédémonienne car les hommes partaient à la guerre.
Le problème qui en résulte, c’est qu'au fur et à mesure des générations, il s’en est suivi une parcellisation des terres spartiates et les femmes devinrent des pions à marier pour avoir le plus grand nombre de parcelles.


Troisième point important, celui qui concerne l’éducation guerrière. Si la plupart des jeunes spartiates participaient à l’éducation militaire de base, c'est-à-dire l’agoge, qui est principalement un entraînement physique, il n’y avait que très peu d’enfants qui participaient à la Kryptie. La Kryptie est cette forme d'éducation spartiate célèbre, où on laissait un enfant âgé de 8 à 12 ans se débrouiller seul pendant un an, en l’encourageant à voler pour survivre, l’examen final étant le meurtre d’un hilote sans que l’enfant ne se fasse repérer.
En fait, il est apparu que c'étaient surtout les enfants des rois et des hauts dignitaires spartiates qui avaient le droit de participer à cette éducation un peu « spéciale ».

 
 
~fitz13~
Publié le : 17/07/2009

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 6 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
SemrushBot/3~bl, AhrefsBot/6.1, bingbot/2.0, ?, DotBot/1.1, linkdexbot/2.0