Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Astrophysique


Big Bang et Big Crush (2)

A la fin, le Big Crush?


Le Big Bang, c'est bien beau. L'univers s'étend. D'accord. Mais jusqu'où, ou plutôt jusqu'à quand ? L'expansion de l'univers est étroitement liée à sa densité. C'est-à-dire que le nombre d'objets célestes dans un espace donné joue sur la déformation de l'univers. C'est comme ça : si l'univers a la place pour se dilater (on ne sait RIEN de ce qu'il y a derrière... troublant), il le fera car une densité interne trop forte le fera grandir. Alors, quid de cette expansion?
Ici, deux théories divergentes s'opposent radicalement.

1) L'expansion perpétuelle.
Assez simple: l'univers s'étendra largement. Indéfiniment. Il se dilatera, et par la même occasion il se " diluera " de plus en plus. Les galaxies se comporteront un peu comme des molécules dissoutes dans de l'eau, dans un récipient lequel on rajoute encore du liquide. L'univers grandira à un rythme TRES lent mais il grandira. Problème : ne rencontrera-t-il pas un quelconque obstacle intérieur ou extérieur à son expansion?

2)Le Big Crush.
Assez simple aussi. L'univers arrêtera sa croissance. A un moment, la taille de l'univers sera devenue maximale et son taux de croissance sera minime. A une taille " seuil ", il s'arrêtera de grandir et commencera à rapetisser. Cela est dû à la densité... A partir d'une densité critique théorique excessivement faible, l'univers devra rapetisser. Il est relativement facile de penser à un " anti-Big Bang ". L'univers se contractera en une nouvelle " particule originelle ", de dimension infime et de densité incroyablement élévée. Encore deux théories:
=> Il ne se passera plus rien... La particule, sans raison apparente, n'aurait aucune raison d'exploser encore une fois.
=> La particule " explosera " à nouveau, amenant un nouveau Big Bang, qui créera un univers en expansion qui grandira jusqu'à avoir une taille critique et une densité critique, qui le fera rétrécir en une nouvelle particule originelle, ect...

La théorie du Big Crush est très séduisante... Notamment avec la théorie qui veut que les particules " originelles " refassent le même cycle. Un univers pulsatile...
Nous ne sommes pas les premiers, nous ne seront pas les derniers... D'ailleurs il n'y a pas eu de premier, il n'y aura pas de derniers. Serions-nous dans un sorte de poupée russe taille XXX qu'un enfant s'amuserait à monter et démonter ? Car peut-être à une autre échelle " notre " particule originelle appartient-elle à un univers qui la contient...
Une question fondamentale reste en suspens... Dans chaque univers, y aura-t-il des illuminés pour se poser des questions sur la forme de leur monde?

 
 
~Donitab~
Publié le : 07/02/2006

 

Il y a actuellement 7 invité(s), 6 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
bingbot/2.0, Googlebot/2.1, Android 6.0.1, Yahoo! Slurp, AhrefsBot/5.2, ?