Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Mythologie grecque


Malédiction de Cronos

Voilà l'exemple mythologique du : "Tu ne feras pas à quelqu'un ce que tu n'as pas envie qu'on te fasse" et "il ne faut pas recommencer les mêmes erreurs".



Peu après la création du monde, Ouranos, le Ciel, était devenu le maître du monde, imposant sa loi à Gaïa, la Terre, et leurs enfants Titans et Titanides.

Ouranos était un roi despotique, qui emprisonna les cyclopes géants et autres monstres capables de le détrôner dans le Tartare. Très vite, les Titans voulurent lui prendre le pouvoir. A leur tête: Cronos (ou Chronos selon les versions), le cadet mais le plus charismatique.

Pendant qu'Ouranos s'endort, Cronos prend un couteau et castre son père, puis jette les testicules dans la mer, ce qui donna naissance à Aphrodite.
Puis les Titans arrivent et prennent le dessus sur Ouranos.

Cronos est devenu le nouveau maître du monde. Il libère les Cyclopes, influencé par Gaïa, mais les rejette à nouveau dans le Tartare, comme son père l'avait fait.

Ouranos, voyant son fils devenu comme lui après ses promesses de changements, et vexé par son détrônement, lance une malédiction à son fils :

Tu me détrônes, Fils, et pourtant rien ne change. Tu prétendais être meilleur Roi que moi, tu prétendais libérer à jamais les Cyclopes, tu prétendais faire avancer le monde vers un avenir moins sombre, mais il n'en est rien. Les Cyclopes sont de nouveau au Tartare et tu es tyran ! Oui, mon fils, quand je te regarde ce n'est pas un libérateur que je vois, non, ce que je vois c'est mon reflet !
Tu n'es pas capables de faire mieux que moi et de respecter tes promesses. Fils, tu ne mérites pas ce trône plus que moi !
Et comme tu es mon reflet, tu seras à ton tour détrôné par ton fils, et ce jour là nous verrons bien si tu aimes être à ma place !


Cronos est inquiété par cette prévision de mauvais augure, et pour être sûr de garder son pouvoir pour l'éternité, mange tous ses enfants. Mais dans la mythologie grecque, il est impossible d'échapper à son destin, et Zeus réussit à ne pas être mangé par son père.

Plus tard il réalisera la prophétie d'Ouranos, la malédiction de Cronos, la fin du règne d'un tyran.

Ce mythe est une belle leçon de morale, car Chronos paie pour ses crimes et reçoit le même châtiment qu'Ouranos pour avoir deux fois commis les mêmes erreurs et avoir fait à autrui ce qu'il n'avait pas aimé qu'on lui fasse.

A noter le côté d'injustice de cette légende :
Plus tard Chronos sera transféré aux Champs Elysées (sorte de Paradis) et Ouranos restera au Tartare (sorte d'Enfer).


 
 
~French Delphino~
Publié le : 07/05/2006