Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Sagesse


Evolution de la peur de la mort

Comment la peur de la mort que ressent l'homme évolue-t-elle ?




Au départ, nous étions encore au stade animal. Nous avions simplement peur du danger, de la souffrance, mais sans réellement comprendre pourquoi. Nous évitions la mort sans la connaître, sans la comprendre. Celle-ci était une ennemie invisible à notre esprit, comme une ombre aux contours indéfinis dont nous sentions perpétuellement la présence.
C'est peut-être dans le but de définir cette peur, moteur de notre vie, que nous sommes passés à l'étape suivante.

Car ensuite, notre intelligence se développa. Nous pûmes définir la mort, grâce à l'art, aux sciences et à la philosophie. Mais son existence resta vaporeuse et incertaine. Notre ennemie de toujours resta une grande inconnue. Et nous, nous continuâmes à avoir peur, mais plus seulement des chemins qui mènent à cette destination fatale, mais de la mort elle-même.
Cette peur lancinante est présente dans toute l'histoire de l'humanité. Nous aimions la vie car elle était éphémère, car sa lumière s'opposait à l'obscurité de la mort. Nous ne l'aimions pas pour ce qu'elle était, mais uniquement parce qu'elle s'opposait à son contraire.
Cela se répercuta dans les actions de l'homme. Il n'agissait que dans la motivation égoïste de devenir immortel, de vouloir repousser l'ultime échéance.

Maintenant, nous en sommes là.


La prochaine étape sera d'apprendre à aimer la vie pour ce qu'elle est et non pas pour ce qu'elle n'est pas. Lui trouver un sens. La voir comme un cadeau. Comme la chance de créer quelque chose, même si ces choses paraissent futiles, petites ou insignifiantes. Nous serons motivés par l'amour, plus par la peur.
Ce troisième pas sera aussi celui de l'Autre. Si nous perdons nos pulsions égoïstes nous poussant à fuir la mort, nous ne construirons plus dans le but d'être immortels, nous ne construirons plus juste pour notre seule vie. Nous créerons, poussés par la volonté d'aider ceux qui nous suivrons. Nous créerons pour ceux qui vivront après nous, dans l'objectif d'améliorer l'humanité. Pour que la vie soit réellement un cadeau pour tous.

Enfin, l'ultime étape sera celle de l'harmonie. Nous conceptualiserons la vie et la mort comme une seule et même chose. Nous réussirons à repousser le primitif antagonisme de ces deux notions.
Nous agirons dans la conscience de l'unité de son être avec l'humanité, la vie et la mort.

Nous agirons dans la conscience de la toile harmonieuse sur laquelle repose l'univers.

 
 
~Tao_master~
Publié le : 05/08/2009

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 6 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
SemrushBot/2~bl, AhrefsBot/5.2, Exabot/3.0, bingbot/2.0, CPU iPhone OS 7_0 like Mac OS X) AppleWebKit/537.51.1 (KHTML, like Gecko) Version/7.0 Mobile/11A465 Safari/9537.53 (compatible, ?