Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Art


Art et sens

Les arts, quelle que soit leur forme, ont différents enjeux. Ils peuvent être un outil pour délivrer des messages, peuvent servir à protester contre le pouvoir... Mais leur usage principal, on l'oublie parfois, est de procurer du plaisir, ou tout du moins des sensations.


Pour cela, les arts doivent s'adresser à l'esprit par le biais des sens.
Il existe par conséquent des arts pour chacun de nos cinq, ou devrais-je dire six sens (le cerveau lui-même peut être considéré comme un organe sensoriel).

La peinture, la sculpture, l'architecture ou la photographie sont des arts utilisant la vue.
La musique, bien sûr, est l'art de l'ouïe.
Les parfums sont des oeuvres fonctionnant avec l'odorat.
La haute cuisine est, quant à elle, un véritable art du goût.
Les livres et les films sont principalement des oeuvres d'art s'adressant au cerveau.

Enfin, on pourrait penser qu'il n'existe pas vraiment d'art du toucher. Certaines oeuvres sont pourtant essentiellement destinées à être touchées. Mais cet art semble bien moins développé que les autres.
Il est vrai qu'on imagine difficilement pouvoir plonger dans la sensation du toucher comme on peut plonger dans un tableau ou dans une chanson, ou être envouté par une sensation tactile comme on peut l'être par une odeur ou une saveur.

Pourtant, il existe bien une sorte d'art mettant principalement en avant le toucher : cet art, c'est le sexe.
Faire l'amour met en fait en jeu les cinq/six sens, mais c'est le toucher qui peut être considéré comme la sensation principale.
Par extension, on pourrait ainsi dire que les "artistes du toucher" sont... les prostituées professionnelles...
Cela est sûrement une question de point de vue.

Tout comme le sexe, un grand nombre d'arts mettent en fait en jeu plusieurs sens :

  • la musique ou la danse sont, pour ceux qui les pratiquent, également un art du toucher. De toute évidence, manier un instrument procure en effet du plaisir au musicien.
  • le plaisir de manger est aussi basé sur la vue.
  • la poésie joue sur l'esprit et sur l'ouïe.
  • le 7ème art, quant à lui, peut cumuler vue, ouïe et esprit.

Il existe également une discipline qui, à mon grand plaisir, est aujourd'hui considérée comme le dixième art : le jeu vidéo.
Un bon jeu vidéo peut procurer un plaisir visuel, auditif et spirituel, comme un film, mais également un plaisir du toucher. Comme chez les musiciens, le fait de réaliser rapidement des manipulations complexes peut en effet être une source de "plaisir".

Le jeu vidéo, et en particulier ce que l'on appelle RPG (Role Playing Game), possède un potentiel quasiment illimité, en allant plus loin que le film ou le livre, de part sa durée et le fait qu'il fasse participer le spectateur.
Si un jour il est possible de relier directement les jeux vidéo à l'esprit, sans passer par le biais des sens, nous pourrons plonger dans de véritables réalités alternatives, mettant ainsi en jeu nos six sens.
Cette discipline pourra alors, je crois, être considérée comme l'Art le plus ultime.

La notion de plaisir est très spécifique à l'être humain. Bien que certains animaux puissent éprouver un certain bien-être, le plaisir ne peut naître que quand les sens sont parfaitement maîtrisés et compris, et ne sont plus considérés uniquement comme des outils.
L'art, et plus généralement le fait de "profiter" des sensations que nous offre l'environnement, est une caractéristique bien propre à l'homme.

 
 
~RoN~ Publié le : 11/05/2007

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 6 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
AhrefsBot/5.2, CPU iPhone OS 7_0 like Mac OS X) AppleWebKit/537.51.1 (KHTML, like Gecko) Version/7.0 Mobile/11A465 Safari/9537.53 (compatible, bingbot/2.0, DeuSu/5.0.2, ?, DotBot/1.1