Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Environnement


Vers des déplacements plus propres (2)

Voici la fin de l'article sur les déplacements propres.


Dans la première partie je vous ai parlé des voitures. Voici maintenant d'autres transports propres:

Segway HT

Le segway, ou segway HT (pour Human Transport), est une sorte de trottinette électrique qui permet une très bonne stabilité debout. Pas de freins ni d'accélérateur, le segway est guidé par les mouvements du corps. A l'intérieur se trouvent des inclinomètres permettant une analyse très précise de l'inclinaison de l'utilisateur : quand celui-ci reste droit, le segway est immobile. Plus il se penche vers l'avant, plus le segway avance rapidement tout droit, et plus il se penche vers l'arrière, plus le segway avance rapidement vers l'arrière. Si l'utilisateur se redresse, le segway va freiner, puis s'arrêter.

Mais voilà les inconvénients : le segway est conçu pour rouler sur le trottoir. Or, en France, un véhicule motorisé doit rouler sur la chaussée. Et même si le segway est propre, il sera très vite la cause de nombreux problèmes de santé, car il sera utilisé pour accomplir les courtes distances au lieu de les faire à pied, et ce grand manque d'exercice peut provoquer un grand nombres de maladies et de surcharges pondérales.

Vélo

Le vélo est un moyen de transport souvent monoplace, et à deux roues. En ville, le vélo peut circuler sur la chaussée ou sur une piste cyclable. Le vélo ne pollue pas, n'utilise que l'énergie musculaire, ne coûte pas cher et permet de faire de l'exercice. On peut l'utiliser pour des distances légèrement plus longues que la marche à pied, mais il ne peut pas être utilisé pour des distances trop longues, car son utilisateur s'épuise.


Marche à pied

C'est le déplacement le plus simple, le plus propre qui soit. Il ne peut être utilisé que sur des distances courtes et demande moins d'efforts que le vélo. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, il faudrait marcher au moins 30 minutes par jour, et l'on sait qu'un automobiliste ne le fait que 8 minutes en moyenne. La marche à pied a tendance à baisser fortement en ville. Pour la faire revenir, les municipalités aménagent des rues piétonnes dans les centres-villes.


Les bus

Les bus sont les transports en commun les plus utilisés. Ils dépendent généralement de la commune. Certains fonctionnent au gaz naturel ou biogaz, ou encore comportent un filtre à particules, car celles-ci provoquent de l'asthme, des cancers du poumon et des bronchites. Comme ce transport en commun est très utilisé, la production de CO² est limitée.

Tramway

Le tramway est un train de ville utilisé comme un bus et fonctionnant à l'électricité. Il roule sur des rails et est orienté par des fils aériens.


Métropolitain

On n'en trouve que dans les très grandes villes. Comme pour le tramway, le métro est un train de ville, mais celui-ci est enterré et voyage dans des tunnels souterrains situés sous terre. Il fonctionne lui aussi à l'électricité et est utilisé comme un bus. Il permet, dans les très grandes villes, de limiter la circulation en voiture car le trafic est très important.


Trains

En France les trains fonctionnent à l'électricité. Le train ne consomme donc plus de charbon ni de pétrole.


Le covoiturage

Le covoiturage est un mode de déplacement où plusieurs personnes utilisent une seule voiture pour faire le même trajet. Grâce à cette méthode, on peut faire des économies d'argent, moins de trafic en ville, une limitation de la pollution atmosphérique.
Pour permettre le développement du covoiturage, il faudrait améliorer la fiabilité des covoitureurs, et créer à l'entrée des villes des voies réservées aux voitures contenant plusieurs passagers.



Pour le transport des marchandises : le ferroutage.

Ferroutage

Le ferroutage désigne les techniques qui permettent de charger des camions sur un train. Le ferroutage est actuellement utilisé essentiellement pour le passage d'obstacles naturels, comme des détroit ou des montagnes, mais il existe des projets de ferroutage de longue distance destinés à réduire la pollution et la place prise par les camions sur les routes. Le ferroutage permettrait de réduire considérablement la pollution des transports industriels ainsi que les embouteillages fréquents sur les autoroutes.

 
 
~French Delphino~
Publié le : 01/06/2006

 

Il y a actuellement 1 invité(s), 4 robot(s) et 0 membre(s) qui parcourent l'ESRA On-Line.
Membres connectés :
bingbot/2.0, Googlebot/2.1, Baiduspider/2.0, ?