Théorie de l'inévitable

Qu'est-ce que la vie ? Qu'est-ce que la mort ? Et si tout ça n'existait pas, et s'il ne s'agissait que d'un cauchemar ?



Tout d'abord, il faut que vous sachiez une chose, simple à comprendre mais primordiale, il s'agit là non pas de mes hypothèses mais d'une étude menée par des chercheurs qui ont "prouvé", "démontré" un fait concernant les rêves et les cauchemars... A votre avis, à quoi servent-ils ?

Pourquoi rêver ? Pourquoi est-ce qu'on va un jour rêver de venir en pyjama au lycée...?

Inutile ? Non... Car il s'agit tout simplement de nos envies et de nos peurs ? Oui, c'est déjà plus ça mais pas tout à fait... En fait, les rêves et les cauchemars sont fait pour nous préparer.

C'est pourquoi un gamin verra sa mère mourir dans ses cauchemars, mais à son âge, qui lui a parlé de la mort ? Comment à son âge, il peut savoir qu'une telle chose arrivera ? Il y a des tas de choses que nous ignorons, mais le fait est, que ce bébé aura besoin d'être préparé comme n'importe qui.

Imaginez que vous n'ayez jamais entendu parler de la mort et, d'un seul coup, elle vous tombe dessus, un parent à vous meurt sans que vous ne sachiez même ce qui arrive. Comment réagir ? Comment réagir face à une situation que nous n'avons jamais connue ?
Les rêves servent donc à nous préparer... D'accord, mais dans ce cas, pourquoi rêve-t-on d'aller au lycée en pyjama ? Ne vous est-il jamais arrivé d'être dans des situations débiles, stupides ?
Ces rêves-là nous préparent à la stupidité de certaines situations, personnages...
Évidemment, vous n'irez jamais au lycée en pyjama mais cependant, je connais une personne qui est allée à son travail en gardant les chaussures qu'elle utilise comme pantoufles... Alors plutôt qu'une nuit rêver de ne pas être coiffée, une autre de ne pas avoir de chaussettes...

Nos rêves généralisent, et prennent l'extrême, ici en pyjama... Ce n'est pas compliqué, quoi que vous rêviez, c'est pour vous préparer... MAIS attention, il ne faut pas oublier que les films, les jeux vidéo, etc. brouillent, désordonnent tout ça ; car est-ce que vous auriez rêvé de vous faire dévorer par un dinosaure si vous n'aviez jamais vu Jurassic Park ? Non... bien sûr que non.

Bref vous avez compris, les rêves servent à nous préparer et c'est à ce moment-là qu'on se dit : "s'ils nous préparent à tout, pourquoi ne pas nous préparer à notre propre mort ?" Elle est aussi inévitable que celle des autres. Cependant, lorsque nous mourrons dans un cauchemar, que se passe-t-il ? Nous nous réveillons, nous ne nous voyons jamais mourir ; par exemple une personne vient dans votre dos, vous égorge mais vous vous réveillez au moment où le couteau va couper votre gorge...

Pourquoi ? Pourquoi, si les rêves nous préparent, ne pas nous montrer le reste ? Alors bien sûr, ça paraît évident, c'est sûrement parce que nous ignorons la mort.

Ce qui veut clairement dire que nous pouvons dire non à la réincarnation, sinon nous aurions déjà peut-être vécu la mort et ainsi nous la verrions... Et pourtant, et pourtant c'est là qu'on se trompe.

Nous connaissons particulièrement bien la mort, elle nous énerve, on la voit mais nous ne la reconnaissons pas...
Peut-être avez-vous déjà compris où je voulais en venir, mais j'aimerais vous laissez comprendre un peu, je recommence. Les cauchemars nous préparent à tout, donc ils nous préparent à notre mort.

Lorsque nous mourrons dans un cauchemar, il serait normal que notre rêve nous montre la mort afin de nous y préparer, donc, lorsqu'on meurt dans un rêve qu'est-ce qui se passe ?

On se réveille, n'est-ce pas ?

Eh bien voilà, tout simplement, la mort... La mort c'est le réveil.

Insensé ? Débile ? Illogique ? Et pourtant...

Et pourtant un gamin à qui nous n'avons jamais parlé de la mort, en rêve, il la connaît... Et pourtant on ne se rappelle jamais de rien dans nos cauchemars, dans nos rêves sauf la fin ; où nous mourrons, mais une fin n'implique-t-elle pas un début ? Puis, nous nous réveillons et on se dit :
"Ouuaah j'ai fait un cauchemar affreux, j'étais avec toi chérie, avec mes amis, mais tu n'étais pas ma femme, on était en voiture et on avait un accident... Après ? On est morts je pense mais je ne sais pas... je me suis réveillé..."

Alors qui sait, peut-être, lorsque vous mourrez, vous vous réveillerez en 2032 en vous disant :
"Ouah énorme ; j'ai rêvé qu'on était en 2008 puis je me suis suicidé parce que je la vie me gonflait ou je sais pas quoi..."

Mais sachez une chose, c'est que quoi qu'il arrive, on ne s'en rendra jamais compte, peut-être êtes-vous déjà mort à plusieurs reprises; et le savez-vous ? Non...

La vie n'est qu'un cauchemar, sans début, sans fin où la mort n'existe pas, la vie n'existe pas, le corps n'existe pas, le monde n'existe pas, il n'y a que l'âme et nos pensées...

Vous ignorerez votre mort, sauf peut-être, si vous décidez de croire à cette théorie et de ne jamais l'oublier....


 
 
~Clement Colinet~
Publié le : 10/04/2008

 

En cas de conflit avec cet article (problème de droits d'auteur, etc.) vous pouvez en demander la suppression auprès d'un administrateur du site.

Humm, quelque chose me paraît bizarre dans l'article... Tu compares la mort, c'est-à-dire un état où l'on ne pense plus, à des rêves.
Peut-on vérifier que Tout le monde se réveille lorsqu'il sent sa mort venir ? Ou peut-être y a t-il des personnes qui se voient réellement mourir...

Et quelque chose d'autre m'ennuie... Si l'on se réveille lorsqu'on s'apprête à mourir, c'est la fin du rêve, le rêve ne continue pas, tout est fini. On peut aussi l'interpréter comme ça.
Notre cerveau, consciemment ou non, contrôle nos rêves. Peut-être que la plupart des personnes ne se voient pas mourir, car elles ne le veulent pas. Et parmi les rêves que l'on fait, et que l'on ne se rappelle pas en se réveillant ; de quoi a-t-on rêvé ? Et pourquoi ne nous en rappelons nous pas? Est-ce parce qu'on n'était pas dans la bonne phase de sommeil, pas au bon moment lorsqu'on s'est réveillé, ou est-ce parce qu'on ne veut pas s'en souvenir ?

Pour moi, quand on est mort, il n'y a plus d'activité chez la personne. Activité cérébrale, biologique... Donc les pensées, n'étant que des signaux électriques et chimiques, s'envolent lorsqu'il n'y a plus rien pour les faire.

Pourquoi s'embêter à imaginer quelque chose après la mort ? C'est beau de rêver, mais on a trop longtemps été manipulés.
Pourquoi la mort ne serait-elle pas comme un sommeil sans rêve, où il ne se passe rien, jamais, sans réveil ?
Après chacun a ses idéologies, mais je n'adhère pas du tout à la tienne. Ceci dit, c'est un très bon article que tu as fait.



~Thanatos~ le 10-04-2008 à 00:00
 

Comme je le dis dans l'article, il est important de préciser que la télévision perturbe nos rêves et nos cauchemars, cependant, une amie m'a dit qu'une fois il lui était arrivé de ne pas de se réveiller mais à la place, elle a changé de rêve.
Ou encore les gens qui meurent durant un court moment, tout dans leur corps s'arrête mais ils reviennent à la vie, et que disent ces personnes-là ? Si on leur demande comment était leur mort, que vont-ils nous dire ? Qu'ils ne savent rien, ils se sont réveillés et c'est tout...

Pour la suite, certes on peut l'interpréter comme cela, mais lorsque nous mourrons le rêve ne prend plus fin, car nous sommes de nouveau dans un rêve que nous croyons être la vraie vie ; il y a une suite infinie de rêves, d'où le fait qu'il n'y ait ni début, ni fin.

De plus, une douleur est-elle plus forte lorsqu'on n'y pense plus ? Pourquoi est-ce qu'un chagrin d'amour ne nous fait plus rien lorsqu'on l'a oublié ? Car nous n'y pensons plus, or un rêve n'est-il pas le fruit de nos pensées ?

Je suis par contre d'accord sur un point : pourquoi s'embêter à imaginer quelque chose après la mort ? Puisque selon cette théorie, elle n'existe pas.



~Clement Colinet~ le 10-04-2008 à 00:00
 

Thanatos, quand tu dis qu'il faut arrêter de rêver, etc. personnellement, je préfère vivre dans mes rêves que de mourir en ayant vécu dans un cauchemar, pas toi ? Alors rêvons, de toute façon, nous n'avons que ça à faire !



~Edilyon~ le 10-04-2008 à 00:00
 

Non je n'ai pas dit qu'il faut arrêter de rêver, ou si je l'ai fait comprendre je m'en excuse... Rêver c'est beau, c'est bien ; ça aide à se sentir bien et à prendre conscience de certaines choses. Moi même je ne rêve (ou plutôt ne me rappelle) quasiment jamais de mes rêves... Mais j'aime bien en faire, donc je ne dis pas d'arrêter de rêver dans ce sens.
Je disais juste qu'il ne faut pas forcément rapporter la mort aux rêves.

Pour certains, la mort n'existe pas, elle n'est que le recommencement de quelque chose, pour d'autres elle est le début de quelque chose, et pour d'autres elle est la fin.
Dans tous les cas, peu importe les arguments pour et contre, chacun pense ce qu'il veut et reste fixé sur ses idées, en changeant rarement, c'est comme pour "dieu".
J'avais juste exprimé mon point de vue, excusez-moi.



~Thanatos~ le 10-04-2008 à 00:00
 

Article assez intéressant, j'avais déjà pensé à un lien entre les rêves et la mort... Que la vie n'est qu'un long rêve, et que chaque matin, au réveil, on émerge peu à peu de ce rêve, jusqu'à notre mort, notre réveil final... Notre petite apocalypse, le "lever du voile".

Néanmoins, il me semble maintenant qu'assimiler la mort au réveil est un peu simpliste. Pour rester dans l'interprétation des rêves, il y a une phrase que tu as dite qui m'a semblée être une bonne voie à développer : "Alors bien sûr, ça paraît évident, c'est sûrement parce que nous ignorons la mort".

Je pense que si nous ne voyons pas notre mort (juste le moment fatal) dans nos rêves, c'est parce que nous essayons juste de l'appréhender... inconsciemment. Dans la vie, on évite de penser à notre propre mort. " Ça arrive à d'autres, pas à moi. "
Les hommes ont toujours eu peur de la mort, parce qu'elle signifie l'inconnue ultime, la seule chose pour laquelle il n'est aucun témoignage, et qu'on est tous obligés de traverser. Alors dans nos rêves, cette peur prend forme, et nous tentons d'imaginer notre mort. Mais nous la repoussons toujours, et chaque jour, nous espérons vivre encore. Alors, on se réveille, et on affronte la peur de la mort : " Ce n'était qu'un rêve ! "

Et puis, de toute façon, si le secret de la mort était révélé dans nos rêves, nous n'aurions plus de raison de continuer à vivre =].



~Bartiméus~ le 11-04-2008 à 00:00
 

Article passionnant , mais terrible quand même car cette théorie voudrait dire qu'il n'y a pas de fin, que l'on ne cesse de rêver et de nous réveiller. Je trouve que c'est terrifiant car toute chose qui a une fin peut être supportable, mais les peines sans fin c'est quasiment l'enfer ; même un bonheur sans fin est insupportable. En plus cette théorie ôte tout sens à la vie, vie qui n'existe même pas selon elle...



~excelsior~ le 11-04-2008 à 00:00
 

C'est une théorie comme une autre, et tant qu'on ne peut pas démontrer, en étant sûr à 100%, qu'elle n'existe pas... Elle existe ! Et ça me rappelle deux citations :
  • Crois-tu que c'est le véritable air que tu respires ? (Matrix)
  • Es-tu un humain qui rêve d'être un papillon ou es-tu un papillon qui rêve d'être un humain ? (Lao Tseu)




~Elfe-avariel~ le 18-04-2008 à 00:00
 

Clément Colinet,

J'aimerais savoir : d'où vient cette théorie ? Qui sont ces chercheurs à l'avoir développée ? Et quand l'ont-ils développée ?
Merci d'avance.



~Noosnote~ le 20-04-2008 à 00:00
 

Je suis d'accord avec toi Excelsior, surtout qu'une telle chose voudrait dire que quoi qu'on fasse, il suffirait de se suicider pour tout recommencer ce qui impliquerait le chaos absolu partout (à condition de se rappeler de cette théorie avant de mourir)...
Evidemment on peut aussi penser que nous l'ignorons tout simplement ce qui expliquerait cette fin brutale lors de notre mort pendant un cauchemar, mais comme je vous l'ai dit, plutôt que de se réveiller, certaines personnes auraient parfois changé de rêve, ce qui pencherait plus en faveur de cette théorie.

Par contre je ne vois pas en quoi la révélation de la mort ne donnerait plus de raison à la vie car la mort peut n'être rien, être le paradis et l'enfer, la réincarnation, un réveil... Tout ce qu'on peut imaginer peut être la mort mais elle ne fera que donner un sens à cette vie (si le paradis existe ; les gens seront bons, si il n'y a rien ; rien ne changera...).

Ensuite pour répondre à Noosnote, cette théorie est de moi (sauf le fait que les rêves nous préparent...). Quand l'ai-je développée ? En février/mars je dirais, je ne sais plus trop... J'ai fait cette théorie tout seul (sauf pour les fautes d'orthographe où l'on m'a aidé, d'ailleurs je vous prie d'excuser mes erreurs).
Je vous invite aussi à visiter mon skyblog (deathsphilosophy.skyrock.com/ ), lorsque j'aurai le temps je mettrai un deuxième article au sujet de cette théorie (les articles de mon blog ne sont pas vraiment mis au propre mais plus souvent mis à jour...)



~Clement Colinet~ le 20-04-2008 à 00:00
 

Je pense, Clement Colinet, que si le dormeur rêve toujours lorsqu'il meurt pendant un court instant c'est que son cerveau n'est pas encore touché... Car lorsqu'on meurt, le cerveau cesse de fonctionner et donc nous ne pouvons plus rêver...



~liloo~ le 20-04-2008 à 00:00
 

Dans ce cas là, quelles sont tes sources, pour ce postulat de base que les rêves nous préparent ? As-tu utilisé d'autres sources que Freud, si oui lesquelles ?

Je n'ai rien contre le fait que ce soit ta propre théorie contraire, mais dans ce cas là ton introduction n'est-elle pas mal exprimée :

"Il s'agit là non pas de mes hypothèses mais d'une étude menée par des chercheurs qui ont "prouvé", "démontré" un fait concernant les rêves et les cauchemars... A votre avis, à quoi servent-ils ?"

J'avais compris que toute cette hypothèse avait été émise par ces chercheurs. Peut être faudrait-il plus nuancer l'introduction de ton article^^.

Bonne continuation !



~Noosnote~ le 22-04-2008 à 00:00
 

Je me suis peut-être mal exprimé, car tu ne m'as pas compris Nicko, mais je voulais justement faire comprendre que notre libre arbitre est manipulé par les médias...
Voilà, on pense choisir ce que l'on veut, alors que ce sont les médias qui en fait nous ont influencés...



~liloo~ le 22-04-2008 à 00:00
 

Bonjour.
Je vois que tu es quelqu'un qui se préoccupe beaucoup de la mort, mais pourquoi les relier au rêve ?
Mais je tiens juste à te dire que bien que la majorité des individus de cette terre se réveillent à leur mort rêvée, certaines personnes voient très bien leur mort.
Ce qui remet en cause ta théorie.

Je me souviens d'une citation qui doit dire à peu près ça :
"Le sommeil nous habitue peu à peu à la mort et nos rêves nous rappellent qu'une autre vie existe après cette mort !"

Je suis désolé mais je ne me souviens plus exactement de la citation ni de la personne qui en est l'auteur...

Je m'excuse aussi pour toutes mes fautes d'orthographe et de grammaire, je ne suis pas du genre doué...



~pers0nne13~ le 26-04-2008 à 00:00
 

Je suis plutôt d'accord avec Thanatos. Sauf que pour moi, le Je que vous aurez été ne sera plus mais vous deviendrez un autre Je. Vous me suivez ?
Ainsi, pour le moment, vous voyez par les yeux de la personne que vous êtes et pensez grâce au cerveau de la personne que vous êtes. Après la mort, vous ne verrez plus par ces yeux et ne penserez plus par ce cerveau mais vous serez dans une autre chair, donc vous verrez par les yeux du nouveau-né que vous serez, et penserez par le cerveau de ce nouveau-né.

Donc, étant donné qu'il n'y a pas d'âme, vous aurez et en même temps, n'aurez pas été la personne que vous êtes en ce moment. Il ne s'agit donc pas de réincarnation. Mais d'incarnation. C'est pour cela que vous n'aurez de souvenir de la personne que vous êtes en ce moment. Car vous ne serez plus le vous de maintenant. Vous ne garderez pas le caractère ni rien d'autre de ce que vous possédez maintenant. Me comprenez-vous ?

Maintenant, ce n'est là qu'une théorie...



~Syllvion~ le 27-04-2008 à 00:00
 

Mais si on n'a plus rien de nous ni physique ni spirituel, comment peut-on dire que c'est "nous" en incarnation ?
C'est tout simplement quelqu'un d'autre !

Pour ma part, je pense qu'après la mort notre corps physique se décompose pour aller se retrouver dans la terre, dans l'air, dans un peu tout même, peut-être dans plusieurs autres êtres vivants ! Enfin bref la matière reste là.
Quant à notre partie spirituelle je pense (qui d'un point de physique est une énergie et a sa propre histoire) qu'elle ne disparaît pas !



~pers0nne13~ le 27-04-2008 à 00:00
 

Comment ai-je pu manquer de voir un tel article ? J'étais sûrement en train de rêver...

Je trouve ton article très poétique avec ce quelque chose de mystique qui nous fait rêver et nous émerveille.

Tu décris les rêves comme un moyen de se préparer.
Avant d'aller plus loin, j'aimerais rappeler que les rêves manifestent aussi nos craintes et nos désirs plus ou moins refoulés.
Mais nous préparer à quoi ? A la mort ? Tu dis que la vie n'existe pas. Tout ne serait qu'un immense rêve ?
Ce n'est pas faux dans la mesure où le temps finira toujours par tout effacer et que finalement, notre vie n'a rien changé...

Cependant, ta vision de la chose est spirituelle. C'est une supposition qui certes, fait voyager notre imaginaire, mais reste invérifiable.
Mais après tout, pourquoi vouloir vérifier ? Nous finirons tous par nous réveiller... Et là, qui sait ? Les non spirituels, dont je fais partie, seront sans aucun doute les plus émerveillés par la non finitude de la vie. Mais j'en doute...



~Austin~ le 02-05-2008 à 00:00
 

Cet article est vraiment excellent.

Mais il m'est déjà arrivé de mourir et de ne pas me réveiller, dans mon rêve les morts étaient récupérés puis recyclés dans un entrepôt dans lequel on effaçait la mémoire des personnes mortes en attendant leur réutilisation lors d'un accouchement, mais dans mon rêve ma mémoire n'avait pas été effacée suite à une erreur et à ma naissance, je me souvenais de tout...
La suite est très floue, il me semble avoir voulu raconter le secret de la mort au monde, mais les personnes s'occupant des entrepôts m'en avais empêché...

Juste pour dire que tout le monde ne se réveille pas en mourant dans un rêve... Je ne me rappelle même pas m'être réveillé une seule fois dans un rêve en mourant...

En tout cas, ce rêve pourrait faire un bon scénario de film, non ?



~leey~ le 04-05-2008 à 00:00
 

Et le pire c'est que j'y crois...



~paujo~ le 05-03-2009 à 19:31
 

Dix ans plus tard, je retombe sur un vieux commentaire posté avec un ancien psuedonyme, et franchement, que de chemin parcouru depuis !

Quand je me relis, j'ai l'impression que ma Conscience spirituelle commençait à émerger d'une sorte de Néant (que d'aucuns pourraient appeler ténèbres intellectuelles ?), pour s'élever petit à petit vers la Lumière, grâce notamment à ce genre de Débats !



Quoi qu'il en soit, au plaisir de débattre d'avantage avec chacun d'entre vous !

Et encore merci à B. W. pour la profondeur de ses différentes Oeuvres et interventions !



Pierre, alias Syllvion.


~~Pierre~~ le 19-03-2017 à 14:55
 
1

Il faut être membre du site afin de pouvoir débattre autour d'un article.