Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Psychologie


Absurde

L'absurde, qu'est-ce, d'où cela vient-il?


1) étymologie:
Le terme "absurde" vient du latin (original, n'est-ce pas?) "absurdus", qui veut dire "discordant, désagréable, faux".
Le terme latin comporte un côté largement péjoratif que l'on a maintenant oublié. Dans le pire des cas, absurde signifie de nos jours "résolument faux".
Sémantique :
On note différentes définitions à "absurde". Exemple :
(le petit Robert)
1) Contraire à la raison, au sens commun.
2) Qui viole les règles de la logique.
3) Dont l'existence ne paraît justifiée par aucune fin dernière.

Les différents sens de l'absurde sont relativement redondants : est absurde ce qui n'a aucun but (même moral), ou qui est issu d'un raisonnement n'obéissant pas à une quelconque logique.

2) Comment marche l'absurde?

Tout d'abord, la question est de savoir pourquoi l'absurde a fait ses lettres de noblesse, au point d'avoir un genre littéraire à lui seul (le théâtre de l'absurde)?
Avant tout, précisons : le théatre de l'absurde est tout d'abord destiné à la comédie. Citons les auteurs suivants : Ionesco, Camus, Beckett, et j'en passe, qui ont eu leurs faits d'armes dans ce genre.
Leurs pièces présentent des situations et des personnages qui obéissent à l'absurde, c'est-à-dire à rien.

Comment peut-on faire une pièce que les spectateurs peuvent suivre, alors?

Eh bien les auteurs s'arrangent. Ils utilisent un univers résolument absurde en créant une logique qui peut très bien ne pas ressembler du tout à la logique habituelle. Ce genre demande au spectateur un effort assez important. Il faut que le spectateur appréhende correctement le monde en face duquel il est placé. Ce qu'il a en face de lui n'est ni plus ni moins qu'une façon de voir la réalité.

L'auteur utilise généralement le procédé suivant : il prend le monde tel qu'il le voit, et le centre sur ce dont il veut parler. Ensuite, il exagère le sujet. Il lui donne une apparence burlesque. Il le caricature au maximum. Et il obtient ainsi le fond de sa pièce.
Exemple : dans Rhinocéros de Ionesco, l'auteur veut se focaliser sur le conformisme ambiant de la société. C'est cela qu'il dénonce quand tous les habitants d une ville se transforment en rhinocéros.

L'utilisation de l'absurde est très subtile ; il faut créer quelque chose qui est suffisamment transparent pour être compréhensible d'une majorité, et suffisamment absurde pour divertir les gens.

Mais au fait, pourquoi l'absurde est-il si drôle?

Dans tout ce qui est drôle, on peut faire des classifications : il y a le comique de caricature par exemple ; le calembour, le comique du jeu de mots. Il y a une foule d'effets comiques différents. L'absurde, quant à lui, s'appuie en grande partie sur le comique de décalage. Il apparaît quand on s'attend à quelque chose, et que ce qui arrive est complètement différent. Exemple : artichaut.

Ensuite, l'absurde apparaît sous bien d'autres formes. Au cinéma par exemple, sont entrés dans la légende les Monty Pythons, les frères Marx, Mel Brook...


3) Quelques exemples:
Plusieurs blagues très célèbres sont résolument absurdes...
Par exemple :
Un homme tombe en panne à la campagne. Il ouvre le capot de sa voiture et plonge les mains dans le moteur.
Il entend une voix derrière lui: "C'est le carburateur."
Il se retourne et voit un cheval qui machonne passivement une touffe d'herbe.
Etonné, et un peu effrayé, il aperçoit un paysan cent mètres plus loin. Il le rejoint en vitesse et lui dit: "Y a votre cheval qui vient de me dire que c'est le carburateur qui déconnait?!"
Le paysan répond: "il est noir, le cheval?"
"Euuuh... oui..."
"L'écoutez pas, il est nul en mécanique."

Sinon pour avoir une idée de ce à quoi peut ressembler l'absurde, il est bon de se pencher sur le théâtre de Ionesco, sur l'oeuvre de Camus, sur les films des Marx Brothers...
Voire même plus simplement de se procurer un épisode des "Deux Minutes du peuple" de François Pérusse.

 
 
~Donitab~
Publié le : 18/01/2006