Derniers Articles Dernières Esquisses Derniers Compléments - Débats - Messages du Brouillon Moteur de Recherche News - Derniers Commentaires Brouillon
Cuisine


Le vin

"A la première coupe, l'homme boit le vin, à la deuxième coupe, le vin boit le vin, à la troisième coupe, le vin boit l'homme". Dicton japonais.


Les vins




Le vin, ce puissant nectar défiant l’hydromel des dieux, tiré du jus des vignes depuis l’époque où la Mésopotamie encore fertile offrait aux premiers vignerons patients et doués un adorable nectar rouge, rosé... Aux doux effluves.
Car le vin n’est pas seulement comme on le croit au premier abord une histoire de bouche, un vin doit pouvoir se déguster par tous les sens, la vue, l’odorat, le toucher avec le fin cristal du verre. Et enfin par la délicate puissance du goût. On offre aux jeunes œnologues ce "Nez du vin,"



une boite de 54 senteurs différentes, pour les entraîner à reconnaître n’importe quelle odeur, et à pouvoir l’identifier.
Mais en vérité, à quoi reconnaît-on un bon vin ? Au prix ? Grossière erreur, bien sûr, nous vivons dans un monde où les prix des vins aux goûts somptueux grimpent vite. Mais certains forment l’exception. En vérité on reconnaît un bon vin seulement à son goût et à son arôme.

La dégustation du vin se fait de façon presque religieuse : Le vin couleur rubis coule dans le verre, on fait légèrement tourner le vin dans le verre pour qu’il prenne l’air, c’est alors que l’arôme se répand dans vos narines, laissez alors les rayons du soleil traverser le verre, observez alors les délicates couleurs orangé, roses avec de petites teintes violettes. Et c’est alors que, délicatement, portez le verre à vos lèvres, un champ de fleurs se répand dans votre palais.



Une dégustation ne doit pas être juste une image, elle doit être poésie en mouvement...
On connaît d’excellents vins tels que ceux de Henry Jayer, mort en 2006, on l’appelait le "Dieu des Bourgogne." Surtout son fantastique Cros Parantou 1999, dont il n’existe que 700 bouteilles au monde !



Ou encore un magnifique Riche bourg du domaine de la Romanée Conti 1990 ;



On peut donner aux vin une forme hiérarchique, plus exactement une forme pyramidale.
De bas en haut : les vins sans appellation particulière comme les vins horribles de grosse entreprise à la chaîne, des grandes surfaces. Viennent ensuite les vins rouges de Bordeaux, les appellations village qui portent le nom du village où ils sont créés. Puis c'est la caste des grand vins et pour finir les grand crus.

Qu'est-ce qu'un millésime ? Un millésime c'est avant tout une année, une année célèbre, en France nous possédons de nombreux millésimes de grande qualité : 1999, 1991 et si cette année vous voulez boire un bon vin, l'année 2009 promet d'être excellente pour les vins rouges...

 
 
~coldcross~ Publié le : 16/06/2010